MEDAILLE RUSSE « POUR LA PRISE DE VARSOVIE » de la SECONDE GUERRE.  /1432

 

Médaille pour la participation dans la libération de la Varsovie.

Délivré aux soldats de l’armée rouge en combat à Varsovie dans la période du 14 au 17 janvier 1945 (au total 701700 combattants).

 

Après avoir atteint la Vistule en juillet 1944, les Soviétiques marquèrent le pas devant Varsovie, handicapés par une logistique défaillante. Le haut-commandement russe décida de reprendre l'offensive en janvier 1945, après reconstitution de ses forces, au moyen de deux groupes d'armées.  Le 1er front de Biélorussie (Joukov) devrait s'emparer de Varsovie et de Berlin.  Le 1er front ukrainien (Koniev) devrait s'emparer des zones industrielles de la Silésie.  Au total, cette offensive engagerait 163 divisions, soit plus de deux millions d'hommes, et 6.500 chars. En vue du franchissement de la Vistule, l'Armée rouge engagea la moitié de ses chars ainsi que le tiers de son artillerie et de son aviation. A titre de comparaison, les Allemands disposaient de 11 fois moins d'hommes, 7 fois moins de chars et 20 fois moins de canons. Le commandement allemand établit deux lignes de défense le long de la Vistule.  Sur la demande expresse de Hitler, ces lignes furent établies très près l'une de l'autre. Le 12 janvier 1945, le front ukrainien passa à l'attaque.  Son artillerie lamina les lignes de communication adverse ainsi que les deux lignes de défense, trop rapprochées. Rapidement, Koniev perça les défenses allemandes sur une largeur de 30 kilomètres.  En quatre jours, les Soviétiques progressèrent de 100 kilomètres. De son côté, Koniev s'empara de Varsovie le 17 janvier.

 

Complète et en très bon état.

100% authentique.

 

50eur.