KEPI de FALLSCHIRM-PANZER-DIVISION 1. « HERMANN GÖRING » de la SECONDE GUERRE.  /6665

 

Pièce exceptionnelle : casquette/képi de la 1ère Fallschirm-Panzer-Division «Hermann Göring» - division blindée des para de la Luftwaffe (!).

Diffère d’une modèle classique de la Luftwaffe par sa couleur noir de Panzertruppe.

Avec un tampon du fabricant, à l’intérieur.

La 1ère Fallschirm-Panzer-Division « Hermann Göring » participe à des combats en Afrique du Nord au sein de l’Afrikakorps. À la mi-juin 1943, elle a été expédiée en Sicile, afin de pouvoir contrer le débarquement prévu des allées. Le 10 juillet 1943, les Alliés ont mené "l'opération Husky" et la division "Hermann Göring" a combattu à Gela et Priolo, mais a dû se retirer à Messine avec un soutien aérien et maritime en raison des fortes attaques des alliées. Lors de l’opération « Lehrgang », l'évacuation allemande de la Sicile, les troupes de la division faisaient partie de l'arrière-garde et l'une des dernières unités à se retirer vers l’Italie continentale. Après la capitulation italienne, au début de septembre 1943, la division participe au désarmement des unités italiennes environnantes. Après le débarquement des Alliés à Salerne, le 9 septembre 1943, la division "Hermann Göring" stationnée à proximité du lieu du débarquement a été chargée de se défendre contre les débarqués, mais, après un court laps de temps, elle a dû se replier sur la ligne Volturno-Termoli et, plus tard, sur la ligne Gustav, où elle était, finalement, retirée du combat pour se reposer et se reconstituer. La division a ensuite été déplacée dans la section Volturno au nord de Naples (région de Sainte-Marie, Capoue, Caserte), à la mi-septembre 1943. Lorsque les alliés avancèrent vers le nord jusqu'au monastère de Monte Cassino, une partie de la division évacuèrent les trésors artistiques du monastère vers Rome. Lorsque les Américains débarquèrent à Anzio, le 22 janvier 1944, la division attaqua les forces de débarquement. De février à avril 1944, elle a combattu à Cisterna, sur le Rio Rappido et à Minturno. En avril 1944, la division est retirée des combats en Toscane. Pendant cette période, les unités de la division étaient conjointement responsables des massacres autour de Monte San Giula (18 mars), à Villaminozo (18 au 20 mars), Monte Falterona (13 au 17 mars), Valdarno (province d'Arezzo), Cavriglia et Castelnuovo dei Sabbioni (4 juillet 1944), dans lequel 73 hommes ont été abattus pour se venger des attaques de la Resistance, ainsi que pour le massacre dans le village de Civitella dans le Val di Chiana et ses environs, le 29 juin 1944, où les 250 civils ont été exécutés.

Le 1er juin, la 1ère Fallschirm-Panzer-Division « Hermann Göring » subit des pertes considérables dues aux attaques alliées durant la bataille de Rome, en particulier le Panzergrenadier Regiment 2 qui a fut pratiquement anéanti. Les unités restantes ont du nouveau subi de lourdes pertes, les 2 et 3 juin. Le soir du 4 juin, elle était sur la ligne de l’aéroport de Rome.

Le 15 juillet, la division a été retirée du front et préparée pour le transport vers le front est. Fin juillet, la division atteint le front de la Vistule. Ensuite, la 1ère Fallschirm-Panzer-Division « Hermann Göring » a été transféré dans la région de la Prusse Orientale-Courlande pour arrêter l'offensive soviétique qui avait déjà encerclé le groupe d'armées nord et poussait plus loin en Prusse orientale. Elle a été impliquée dans de féroces batailles défensives près de Gumbinnen. Au cours de la bataille de la Prusse orientale, la 1ère Fallschirm-Panzer-Division « Hermann Göring » a été piégé dans le Kesel von Heiligenbeil, au début de 1945, avec une partie de la 4ème armée. Après plusieurs tentatives infructueuses de fuite, la division a dû être évacué par mer vers Swinoujscie, en Poméranie. À son arrivé, elle a reçut immédiatement l'ordre de défendre la ligne Oder-Neisse contre les attaques soviétiques, dès mi-mars 1945. En avril, les restes de la division ont été transférés en Silésie et renvoyés en Saxe dans de violents combats. Malgré la déroute, la 1ère Fallschirm-Panzer-Division a pu remporter quelques succès, le mi-avril, contre la 2ème armée polonaise avec une victoire dans les batailles pour Bautzen et la destruction de la 1ère division polonaise près de Koenigsbrück. Début mai 1945, les restes la Division "Hermann Göring" tentèrent de s'échapper vers l'ouest et d'atteindre les lignes des américains, mais, la majeure partie de la division est quand même été faite prisonnière par des russe et a donc continué à en baver et après la guerre.

Trouvée à Storkow, en Allemagne, ensemble avec la caisse de munition MG version allégé en alu pour les para, deux bandes MG et une paire de gants d’officier.

100% authentique.

 

980eur.